A propos

La Mission Populaire Evangélique de France a 150ans

Aujourd’hui, la Mission Populaire à 12 lieux en France appelés aussi Fraternités. 

La Mission Populaire Evangélique de France a été créée par un pasteur écossais Robert Mac All. Arrivé à Paris au moment de la Commune de Paris, il a été interpellé par un ouvrier qui est prêt  à écouter un évangile « de vérité et de réalité ».La Mission populaire a commémoré ses 150 ans pendant ses journées de la rentrée en octobre 2021 : mémoire de l’histoire l’évolution de la MPEF dans le protestantisme francophone et au sein du christianisme social.

Une exposition des 150ans circulent entre les différentes Fraternités de la MPEF
Les journées de la rentrée en 2022 seront occasion de s’engager dans un travail d’actualisation et de réaffirmation du projet de la Miss Pop.

L’action du Picoulet puise sa source dans celle de la Mission Populaire Évangélique de France, fondée en 1872, dans le nord du 11e arrondissement par le pasteur écossais Mac All. Au lendemain de la Commune, il décide, avec sa femme, de mettre sa vie au service des ouvriers de Belleville. C’est en 1936 que le poste de Mission Populaire du quartier s’installe rue de la Fontaine au Roi. Il y développe des activités au bénéfice de l’ensemble de la population, sans considération religieuse ou politique. En 1945, apparaît le surnom « Picoulet »  et en 1984, « Le Picoulet » est agréé centre social. Aujourd’hui le Picoulet à un pôle centre social dirigé par un directeur et un pôle Fraternité, avec un pasteur.  

Evènements de la Mission Populaire de France
Pas d'événement actuellement programmé.

Feuille de route 2019-2022

La réforme
La Mission Populaire Évangélique se réforme pour mieux assurer sa vocation de Mouvement et consolider notre vision commune :
  • dans une société sécularisée et marchande, valoriser la recherche de sens et la spiritualité ;
  • dans une société concurrentielle qui isole les individus, offrir des formes de vie communautaire, inventer des solidarités sociales nouvelles pour réduire les fractures sociales ;
  • dans une société des inégalités admises et de la crise climatique, répondre au désir de justice porté à la fois comme protestation et comme proposition.
Le mouvement
Pour accéder à la feuille de route en entière suivre ce lien
  1. Un Mouvement où la personne humaine est au centre et le pouvoir d’agir de chacun(e) est pris en compte et valorisé
  2. Un Mouvement fondé sur le partage des savoir-faire et des expériences
  3. Un Mouvement de débats et de convictions qui favorise à la fois le témoignage de l’Évangile dans le respect de toutes et tous et l’expression des convictions sociales,
  4. Un Mouvement de plaidoyer  et d’engagement sur les sujets d’actualité de notre société à partir de la réalité vécue au sein des fraternités et enrichis par leurs engagements et expertises. 
  5. Un Mouvement financièrement solide et solidaire et disposant de moyens financiers et immobiliers à la hauteur de ses ambitions. 

La Fraternité en quelques dates

L’action du Picoulet puise sa source dans celle de la Mission Populaire Évangélique de France, fondée en 1872, dans le nord du 11e arrondissement par le pasteur écossais Mac All. Au lendemain de la Commune, il décide, avec sa femme, de mettre sa vie au service des ouvriers de Belleville. Aujourd’hui le Picoulet à un pôle centre social dirigé par un directeur et un pôle Fraternité, avec un pasteur.  

1872

Création de la MPEF

1936

Installation rue Fontaine aux rois

1945

Le surnom Picoulet apparait

1984

« Le Picoulet » est agréé centre social
Vous souhaitez aider ?

Soutenez La Fraternité dans ses actions en devenant bénévole

Retour haut de page